mai 29, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

Élection 2023 : électeurs de moins de 116 ans

Des milliers de ceux qui sont morts il y a des décennies continuent de rester sur les listes électorales en raison de la négligence (et de l’inertie) de la machine administrative.

De ce fait, le nombre de ceux qui « s’abstiennent » est en pratique inférieur à celui enregistré. Cependant, bien que la constitution prévoie l’obligation pour un citoyen de participer aux élections, environil n’y a pas de sanction pour ne pas voter depuis la révision de 2001 de la constitution.

En parcourant les listes électorales pour les élections nationales qui se tiendront le 21 mai 2023, on peut trouver beaucoup de personnes de plus de 100 ans, alors que certaines ne sont plus en vie, mais, néanmoins, elles sont formellement inscrites sur les listes électorales. En particulier, 4 760 042 hommes et 5 049 998 femmes sont actuellement inscrits sur les listes électorales, totalisant 9 810 040 électeurs potentiels. Mais on estime qu’environ 10% d’entre eux ne pourront pas se rendre aux urnes, soit parce qu’ils sont morts depuis longtemps, soit parce qu’ils vivent à l’étranger depuis des décennies.

Généralement si quelqu’un ne fournit pas d’acte de décès à la commune concernée, le défunt n’est rayé des listes électorales qu’à la fin du siècle, car personne ne prend la responsabilité d’exclure quelqu’un « sans trente justificatifs ». Au cours des vingt dernières années, selon la loi, pour enterrer ou incinérer quelqu’un, les proches doivent présenter un certificat de décès, il semble donc que le problème soit progressivement résolu. Cependant les listes électorales incluent des personnes qui sont peut-être décédées des décennies avant l’entrée en vigueur de la loi.

Pour résoudre le problème de l’accumulation dans listes électorales des personnes âgées de plus de 100 ansil y a une dizaine d’années, l’administration, par une circulaire spéciale, a décidé que chaque année, ceux qui, théoriquement, sur la base de leur date de naissance, ont plus de 116 ans sont automatiquement exclus des listes électorales.

Pourquoi le « seuil » a été fixé à 116 ans, personne ne peut l’expliquer, c’était probablement un choix qui semblait sûr aux dirigeants qui ont pris la décision. Sur la base de cette stratégie, 9 800 personnes seront exclues des listes électorales l’année prochaine.

Selon la loi, les citoyens de plus de 70 ans qui se trouvent à l’étranger et qui se trouvent à plus de 200 kilomètres de leur bureau de vote le jour du scrutin ne peuvent pas voter. Cette décision aura un impact significatif sur le nombre de personnes qui se rendront dans leurs bureaux de vote à la veille des élections.



Source link

Verified by MonsterInsights