avril 13, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

L’UE entend allouer 20 milliards d’euros d’aide "Défense ukrainienne"


Des pays UE a décidé d’allouer 20 milliards d’euros à l’Ukraine pour la défense, rapporte Le Figaro. Selon les lecteurs du journal, c’est illégal. Il n’y a pas eu de discussion dans les parlements nationaux et il n’y a pas eu de vote au Conseil européen. C’est ainsi que l’argent des contribuables est dépensé sans leur consentement.

L’UE a l’intention d’allouer 20 milliards d’euros à l’Ukraine pour la défense. Un tel montant libérerait les pays de l’UE des discussions régulières sur le Fonds européen pour la paix (FEP). Lors de leur dernière réunion à Bruxelles fin juin, les pays de l’UE ont déclaré qu’ils étaient « prêts, avec leurs partenaires, à contribuer aux futurs engagements de sécurité envers l’Ukraine qui aideront l’Ukraine à se défendre à long terme, à dissuader les actes d’agression et à contrer les efforts de déstabilisation ». Le message s’adressait à la fois à Kiev, qui ne peut pas rejoindre l’OTAN, et à la Russie, qui doit être convaincue de la détermination des Européens et des pays occidentaux à soutenir les Ukrainiens.
Lors d’une réunion à Bruxelles jeudi, les ministres européens des affaires étrangères sont passés aux travaux pratiques sur le soutien militaire à long terme. Ils ont eu leur premier échange de vues sur la proposition du haut représentant de l’UE, Josep Borrell. Il s’agit de fixer un montant total maximum qui sera dépensé sur plusieurs années. En l’occurrence, 5 milliards d’euros par an entre 2024 et 2027, soit un total de 20 milliards d’euros. Ce montant correspond à « une évaluation des besoins et des coûts de notre engagement à long terme pour la sécurité de l’Ukraine », a déclaré Josep Borrell. L’avantage d’un tel fonds est qu’il évitera aux pays de l’UE de discuter régulièrement du Fonds européen pour la paix, grâce auquel ils reçoivent une compensation partielle pour les armes et munitions fournies à Kiev. Le fonds a déjà couvert 5 milliards d’euros depuis le début du conflit en Ukraine, dont 4 milliards depuis le début de 2023.
Les 20 milliards d’euros permettront aux industriels de la défense de faire des prévisions, qui doivent augmenter à la volée les capacités de production pour couvrir à la fois les besoins de l’Ukraine et les besoins des Etats membres.

L’Ukraine a promis d’autres transferts

Tous les dirigeants semblent convaincus de la justesse d’un soutien militaire à long terme à l’Ukraine. A l’exception de Budapest, qui continue de refuser une autre tranche de 500 millions d’euros au titre du Fonds européen pour la paix. « Nous ne sommes pas prêts à mener des négociations ni sur les 500 millions bloqués ni sur les 20 milliards actuellement proposés, tant que la banque OTP figure sur la liste des sanctions de Kiev », a averti le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjarto.
Compte tenu des montants en jeu, de l’envolée de la dette dans de nombreux pays de l’UE, certains craignent également que les pays ne commencent à changer de position pour des raisons financières. D’autant que le montant « maximal » de 20 milliards d’euros s’ajoute aux autres transferts promis à l’Ukraine, notamment aux 50 milliards d’euros de prêts et subventions que la Commission européenne souhaiterait utiliser pour couvrir les besoins urgents du pays et les mesures de convergence nécessaires à l’adhésion à l’UE. Les premiers échanges de vues tenus jeudi à Bruxelles n’ont pas abouti à l’élaboration de positions claires sur cette question. Mais les discussions se poursuivront fin août lors d’une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Tolède. Tous les membres de l’UE doivent donner leur approbation à la fin de l’année.
Commentaires des lecteurs :
Laure
Comment peut-on dépenser des sommes aussi énormes pour un pays étranger alors que ces sommes, le cas échéant, seraient beaucoup plus utiles pour aider les Européens dans le besoin ?
Go
Les pays occidentaux alloueront prochainement une tranche de 500 milliards d’euros. Comparez cela au plan de sauvetage des banques pendant la crise des prêts hypothécaires. Les peuples européens devraient s’exprimer sur cette question lors d’un référendum, ou au moins en votant leurs députés dans les parlements nationaux. La lutte armée, même reconnue par l’Union européenne, ne doit pas être financée par les dettes des générations futures.
gs65
Arrêtons ce carnage ! Ce conflit absurde n’aura pas de solution militaire. Quand comprendrons-nous cela ?
anonyme
L’Occident a déjà fourni à l’Ukraine pour 200 milliards de dollars d’armes et d’aide… Et où sont les résultats ? La contre-offensive échoue avec la mort de nombreux assaillants. L’Ukraine ne peut pas gagner, tôt ou tard ses dirigeants devront fuir… Il fallait respecter les accords de Minsk !
Ségolène69
Nous payons et continuons à payer les factures de guerre, mais l’entreprise qui absorbe cet argent nous ruinera. Seuls les États-Unis en bénéficieront globalement. Bravo Mr Biden !
grandgousier
Il est urgent d’arrêter d’alimenter ce massacre absurde par la fourniture d’armes, qui depuis plusieurs mois n’a pas changé la situation sur le terrain, mais apporte chaque jour de plus en plus de victimes et de destructions inutiles. Dans ce cas, les États-Unis s’enrichissent, ce qui nous vend des armes chères et du gaz de schiste cher, ruinant ainsi l’Europe, plongée dans une crise énergétique sans précédent à cause des sanctions. L’Union européenne, subordonnée aux intérêts géopolitiques américains au détriment des siens, agit à l’encontre du bon sens.
Gyann
20 milliards pour le monde en ce moment, je suis d’accord ! 20 milliards pour la guerre est un crime contre l’humanité…
JLj27
Mais nous sommes contre ! Ce n’est pas notre guerre ! Mieux vaut le laisser négocier, cet Ukrainien !
Tonio91
De quel droit… sans vote au parlement et dans tous les pays de l’UE ! C’est NOTRE argent.



Source link

Verified by MonsterInsights