avril 13, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

Le cyclone Elias frappera l’Attique mercredi


Selon les météorologues, le cyclone Elias frappera la capitale Attique le mercredi 27 septembre. Cependant, depuis lundi, les orages et les averses provoqués par le cyclone ont créé de nombreux problèmes en Achaïe et dans la malheureuse Thessalie.

Cyclone Élias

Depuis hier soir, le mouvement du cyclone Elias s’est poursuivi, qui a déjà frappé l’Épire et l’Achaïe avec de fortes pluies, des orages et de la grêle par endroits, créant une menace pour l’ouest de la Thessalie. Demain, selon les experts, le cyclone Elias deviendra encore plus actif et frappera le bassin de l’Attique dans la matinée avec des phénomènes météorologiques intenses.

De plus, demain, selon les experts, le phénomène météorologique atteindra son apogée et son intensité commencera progressivement à diminuer jeudi, lorsqu’elle commencera à décliner.

Selon les prévisions meteo.gr/EAA, des phénomènes locaux et périodiquement forts sont attendus jusqu’à la fin de mardi dans les régions ioniennes, occidentales et centrales de la Grèce centrale, dans le Péloponnèse et, secondairement, en Thessalie et en Épire. Dans certaines régions, ces événements seront accompagnés de grêle, principalement dans l’ouest de la Grèce et dans les îles Ioniennes centrales.

Les zones les plus touchées jusqu’au mardi 26/09 au soir, où se produiront les précipitations les plus importantes, seront situées dans les préfectures de Céphalonie, Lefkada, Aitoloakarnania, Evrytania, Phocis, Phthiotis, Ilia, Achaia, Corinthia et, à partir de tard dans la soirée, dans Karditsa et Trikala.

La carte prévisionnelle ci-dessous montre la répartition géographique attendue des précipitations totales (en millimètres) jusqu’à la fin du mardi 26/09. Les nuances plus foncées indiquent les niveaux de précipitations les plus élevés.

Aperçu

Le temps se dégrade mercredi

Le mercredi 27/09, les phénomènes s’intensifieront encore davantage et toucheront davantage les régions du centre, de l’est et du sud du pays. Les événements météorologiques les plus intenses sont attendus dans l’est et le sud de la Thessalie, en Eubée, dans les Sporades, dans le centre et l’est de Sterea et dans le Péloponnèse, en particulier dans les régions centrales et septentrionales, où les précipitations sont susceptibles de se produire le plus. Les zones qui seront touchées comprennent la préfecture d’Attique et la ville d’Athènes. Des averses et des orages se produiront également sur plusieurs îles de la mer Égée et en Crète, et dans la préfecture de La Canée, ils seront intenses.

La carte synoptique ci-dessous montre la répartition géographique approximative des précipitations totales (en millimètres) jusqu’à la fin du mercredi 27/09. Les nuances plus foncées indiquent les quantités de précipitations les plus élevées.

Aperçu

Les routes de Trikala ont de nouveau été inondées, des dégâts importants en Achaïe et des problèmes en Épire
Le cyclone Elias est arrivé hier en Achaïe avec de fortes grêles dans les montagnes et au-delà. Cela a causé des problèmes sur un tronçon de l’autoroute Patras-Athènes, à hauteur d’Agialea.

https://rua.gr/news/prireco/57887-tsiklon-elias-uzhe-v-gretsii.html

En raison de glissements de terrain, la circulation sur la route menant à Athènes a été interrompue. Pendant un certain temps, le trafic a été rétabli une voie à la fois lorsque les équipements d’Olympia Odos ont réussi à dégager une partie de la chaussée, mais il a ensuite été à nouveau interrompu. Cela est dû au fait que le volume d’eau drainé de la montagne est très important et, par conséquent, les canaux de drainage, malgré leur grande taille, n’ont pas le temps de l’absorber dans de nombreux endroits, ce qui entraîne des inondations.

Peu avant minuit, après une interruption provoquée par des coulées de boue, la circulation en direction d’Athènes a été autorisée à circuler dans les deux sens, en sens inverse, depuis le poste de péage d’Elaion au km 163,5 jusqu’au km 160,6.

Trikala est à nouveau inondée

Quelques jours après le passage du cyclone dévastateur Daniel en Thessalie, le cyclone Elias a balayé le pays. Comme le montrent les photographies et les vidéos, à Trikala il existe de nombreux problèmes avec les rues qui se sont transformées en rivières sous l’influence de l’effondrement des eaux. Selon trikaladay.gr, dans les zones montagneuses des municipalités de Pili et Meteora, les tourments des autorités se poursuivent, car de nombreux effondrements de roches et de sols s’y sont produits. Les pluies ont causé des problèmes sur le réseau routier montagneux de la préfecture en raison de glissements de terrain, a déclaré le chef adjoint de Trikala, Christos Michalakis, aux médias locaux. En revanche, dans les zones basses de la préfecture, le niveau des rivières se situe dans les limites normales et il n’y a pas eu de problèmes majeurs jusqu’à présent, à l’exception de certaines routes et sous-sols inondés.

La bonne nouvelle c’est qu’il ne pleut pas tout le temps.

À titre indicatif, la vidéo de la rue Kalambaki, qui, dans la première heure de la tempête Elias à Trikala, s’est transformée… en rivière. Selon trikalavoice.gr, la route a été remplie d’eau pour la troisième fois au cours des quatre derniers mois, laissant les conducteurs bloqués alors qu’ils cherchaient des détours.





Source link

Verified by MonsterInsights