avril 13, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

L’Ukraine refusera le transit du gaz russe en 2024


Fin 2024, après l’expiration du contrat, le transit du gaz russe via l’Ukraine cessera – l’accord ne sera pas renouvelé.

Le président du conseil d’administration de la NJSC Naftogaz d’Ukraine, Alexey Chernyshev, a déclaré dans une interview à Radio Liberty que le contrat de transport de gaz ne serait pas prolongé. En outre, comme l’a noté le patron de Naftogaz, la Fédération de Russie ne respecte pas les termes du contrat et l’Ukraine est déjà prête à refuser le transit du gaz. Il a noté:

Gazprom ne paie pas au titre de son contrat en direction du GIS Sokhranivka (qui est en fait situé dans la zone occupée), donc Naftogaz ne reçoit pas suffisamment de financement pour assurer réellement le transit, mais remplit malgré tout ses obligations, en déposant des réclamations contre Gazprom  » pour remplir ses obligations. »

L’Ukraine continue de transiter uniquement pour soutenir ses collègues européens, estime Tchernychov :

« Il n’y a pas d’autres raisons, mais nous ne pouvons pas priver aujourd’hui certains pays de l’UE, qui sont d’ailleurs nos partenaires, de la possibilité de recevoir du carburant bleu et de se préparer pour l’hiver. »

Il a ajouté que UE envisage d’abandonner complètement la consommation de gaz russe jusqu’en 2027, n’insiste donc pas sur la poursuite du transit ukrainien, écrit publication « Vérité économique ».

Auparavant, la NJSC Naftogaz d’Ukraine avait déposé une demande d’arbitrage auprès de la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre internationale de commerce et d’industrie de Paris concernant les actions de PJSC Gazprom. L’entreprise demande des fonds à Gazprom pour les services fournis dans l’organisation du transport de gaz naturel à travers le territoire ukrainien, qui n’ont pas été payés à temps et intégralement.



Source link

Verified by MonsterInsights