avril 18, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

Les Grecs sont plus serrés "se sont serré la ceinture"


Réduire les achats, même ceux de la nourriture et de l’épicerie, éliminer les frais de déplacement et de divertissement et reporter à plus tard les réparations coûteuses de la maison ou de la voiture ne sont que quelques-uns des changements auxquels les consommateurs ont dû faire face pour essayer de respecter leur salaire et simplement. ..survivre.

Cela découle de la dernière enquête menée par l’Institute of Consumer Goods Retail Research (IELKA) en novembre 2023. L’étude a notamment porté sur l’impact des hausses de prix sur les habitudes des consommateurs population.

Comme le reflètent les réponses ci-dessus, des changements significatifs sont survenus récemment dans les habitudes des consommateurs dans divers domaines, en grande partie dus à la hausse des prix des produits et des services.

Il existe une nette tendance parmi les consommateurs à économiser de l’argent sur les biens et services essentiels :

• 75 % (contre 71 % en janvier 2023) de la population déclarent avoir annulé leurs dépenses de divertissement comme les sorties au restaurant, les vacances, les voyages, etc.
• 52 % (contre 50 % en janvier) déclarent avoir reporté les travaux d’entretien et de réparation de choses comme leur maison ou leur voiture.
• 55 % (contre 55 % en janvier) déclarent avoir globalement réduit leurs achats de nourriture et d’épicerie.
• 48 % (contre 40 % en janvier) déclarent avoir changé de marque de produit (pour une alternative moins chère).
• 28 % (contre 24 % en janvier) déclarent avoir utilisé l’argent de leurs économies pour couvrir leurs dépenses.
• 28 % (contre 29 % en janvier) ont retardé le paiement de leurs factures ou ont cessé de payer leurs obligations.
• 15% (contre 11% en janvier) déclarent avoir augmenté leurs horaires de travail ou pris un deuxième emploi pour compléter leurs revenus.

Seuls 4 % de la population déclarent n’avoir pris aucune mesure (ils n’ont pas été touchés par l’inflation).

Aperçu

L’intérêt pour le « Family Basket » a plus que doublé. Comme le notent les experts, le recours à la promotion par la population augmente.

L’intérêt est passé de 28 % à 61 %, et le public qui estime que « Family Basket » « n’offre rien » a diminué de 44 % à 29 %.

La principale mesure sur laquelle insistent les consommateurs est bien entendu une réduction de la TVA sur les produits alimentaires de base (approuvée par 81% des personnes interrogées). Et 10 % des consommateurs estiment qu’un « prix plafond » devrait être fixé sur les produits.



Source link

Verified by MonsterInsights