mai 23, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

Le gouverneur de l'Attique promet 640 millions d'euros pour soutenir les groupes sociaux vulnérables


Le gouverneur de l'Attique, Nikos Hardalias, a annoncé le renforcement des groupes sociaux vulnérables et sensibles avec des actions ciblées d'une valeur de 640 millions d'euros jusqu'en 2027.

Il l’a annoncé lors de son intervention lors de la 1ère conférence annuelle de l’Organisation des prestations sociales et de la solidarité sociale sous le thème «GARDE À VUE: hier, aujourd'hui, demain », conservé à la bibliothèque du Parlement, citations CNN Grèce :

« 640 millions d'euros de la région Attique pour soutenir les populations vulnérables. Il incombe à la région de l'Attique d'atténuer les conséquences de la crise. La sensibilité de l’État se reflète dans ses politiques. Soutenir nos concitoyens vulnérables est notre responsabilité.

Le gouverneur de l'Attique a déclaré que 640 millions d'euros seraient alloués :

  • • 410 millions d'euros proviendront ΕΣΠΑ pour 2021-2027.
  • • 200 millions d'euros proviennent du Programme opérationnel du Fonds européen d'aide aux nécessiteux (ΤΕΒΑ).
  • • 30 millions d'euros sur ressources propres.

Nikos Hardalias a également assuré :

« La société grecque a connu deux crises majeures ces dernières années : la crise financière des années 2010 et la pandémie qui a suivi. Tous deux ont laissé une marque négative sur les revenus et le niveau de vie des citoyens. Atténuer ces impacts en soutenant nos concitoyens vulnérables est notre responsabilité.

M. Hardalias a mis en avant le programme TEBA 2021-2027 destiné aux bénéficiaires du revenu minimum garanti et aux ménages en situation d'extrême pauvreté, avec un accent particulier sur l'accompagnement des enfants :

« Nos concitoyens, qui ont souffert des crises successives et font face à des difficultés dans leur vie quotidienne, ne sont pas des mendiants. L'État doit apporter sa contribution avec la plus grande discrétion possible. Et c'est ce que nous faisons. L'assistance alimentaire et matérielle de base s'accompagne d'actions visant à soutenir l'inclusion sociale des bénéficiaires, avec une attention particulière à accorder aux enfants d'âge préscolaire et scolaire et à leurs familles, aux chômeurs, aux femmes, aux bénéficiaires de plus de 65 ans, aux personnes handicapées. , les ressortissants de pays tiers, les sans-abri et les gitans. »

Le gouverneur régional a souligné que le budget social de la région Attique comprend le financement d'un certain nombre d'actions et d'activités sur ses ressources propres pour les structures sociales de protection des enfants, des personnes âgées, des personnes handicapées, des structures pour les femmes victimes de violence et leurs enfants, pour une vie autonome, pour l'alimentation et l'hébergement des sans-abri, pour les établissements de soins pour personnes âgées, les jardins d'enfants, les établissements d'enseignement, les centres de réadaptation et de soutien psychologique pour personnes handicapées, les services pour l'inclusion sociale et professionnelle des individus et des groupes marginalisés et les actions de prévention des addictions et la promotion de la santé psychosociale.

Il a mentionné les 167 agences certifiées par le Système national de sécurité sociale qui fournissent des services de protection sociale primaires, secondaires et tertiaires aux groupes vulnérables et défavorisés :

« Ces actions créent un filet de sécurité et un filet de sécurité pour les groupes vulnérables de notre région. Ils renforcent la cohésion sociale. Mais ils ne suffisent pas. Cela nécessite un effort constant. De nouvelles initiatives, de nouvelles actions visant à réduire les inégalités sociales et à améliorer les indicateurs sociaux. Pour un développement équilibré et équitable pour tous. Car, comme le dit à juste titre PECA dans sa carte d’identité : « Un développement sans solidarité n’est pas un développement équitable ».



Source link

Verified by MonsterInsights