juin 25, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

La dette mondiale s'élève à 315 000 milliards de dollars, dont les 2/3 en Occident


La dette mondiale a augmenté pour le deuxième trimestre consécutif, atteignant 315 000 milliards de dollars, selon l'Institut international de finance (IIF).
Cette croissance est devenue le plus important et le plus rapide depuis la Seconde Guerre mondiale.

Le facteur clé de ce bond est Pays en voie de développementoù la dette a atteint des niveaux sans précédent – plus de 105 000 milliards de dollars, Quoi 55 000 milliards de dollars il y a plus de dix ans. Les deux tiers de la dette mondiale se trouvent dans les économies développées, le Japon et les États-Unis étant en tête.

Malgré l’augmentation de la dette globale, les ratios dette/PIB ont diminué dans les pays développés, ce qui donne des signes encourageants pour l’avenir. Cependant, de vives inquiétudes subsistent quant au « lendemain » aux États-Unis, surtout si Donald Trump revient à la Maison Blanche et donne suite à son engagement en faveur de généreuses réductions d'impôts pour les entreprises américaines.

En revanche, le ratio dette/PIB des marchés émergents a atteint un nouveau sommet de 257 %. Ce chiffre a augmenté pour la première fois en trois ans, mettant en évidence les difficultés croissantes en matière de service de la dette dans ces pays.

L’IIF prévient que des facteurs tels qu’une inflation persistante, la montée des restrictions commerciales et les tensions géopolitiques pourraient présenter des risques importants pour la dynamique de la dette, exerçant une pression à la hausse sur les coûts de financement mondiaux. Déjà, l’endettement croissant des grands pays occidentaux incite les banques centrales à tirer la sonnette d’alarme. Les États-Unis et l’Europe deviennent de plus en plus vulnérables dans un environnement où les investissements massifs dans la production sont une voie à sens unique pour accroître la compétitivité.



Source link

Verified by MonsterInsights