juin 16, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

Hezbollah": "Nous avons détruit deux des plus grands centres de guerre électronique frontaliers d’Israël avec des frappes de missiles"


Le Hezbollah a annoncé avoir détruit deux des plus grands centres de guerre électronique d’Israël à la frontière : ces deux bases sont situées dans les colonies d’Al-Abad et de Ruaisat Al-Alam, à la frontière avec le Liban.

Selon eux, de 200 à 300 personnes travaillent quotidiennement sur la seule base d’Al Alam, et les dégâts causés se chiffrent en milliards de dollars pour les équipements installés et développés sur 30 ans.

Cette affirmation ne peut pas être vérifiée de manière indépendante. L’armée israélienne n’a pas encore commenté cette information. Nous pouvons affirmer avec certitude qu’hier encore, l’organisation chiite a mené un total de 17 attaques contre des cibles israéliennes.

Le Hezbollah a détruit deux des bases de guerre électronique les plus avancées d’Israël : Nasser Qandil Le Hezbollah a détruit les bases israéliennes d’Al-Abad et de Ruaisat Al-Alam, à la frontière avec le Liban. Ce sont les plus grandes bases de guerre électronique du Moyen-Orient. Entre 200 et 300 ouvriers et ingénieurs se rendent quotidiennement à Al Alam. Le coût estimé de cet équipement frontalier sophistiqué est de 20 milliards de dollars, dont la construction a pris plus de 30 ans.


L’usure des combats du Hezbollah aux frontières libano-palestiniennes, information selon Nasser Qandil : Le Hezbollah a détruit les bases israéliennes d’Al-Abad et de Ruaisat Al-Alam, à la frontière avec le Liban, qui sont les plus grandes bases de guerre électronique du Moyen-Orient. -Alam, 200 à 300 ouvriers et ingénieurs sont envoyés quotidiennement. Les dommages estimés causés par les équipements frontaliers complexes s’élèvent à 20 milliards de dollars, qui ont été construits sur plus de 30 ans.

https://twitter.com/Trastaman2/status/1716374628724031752

Le Hezbollah a détruit deux des plus grandes bases de guerre électronique d’Israël, à Al-Abad et Ruaisat Al-Alam, à la frontière avec le Liban. Une estimation préliminaire des dommages causés à la technologie sophistiquée des sionistes, dont le développement a pris plus de 30 ans, s’élève à 20 milliards de dollars.


https://twitter.com/TheStudyofWar/status/1716284867946627371

Des militants soutenus par l’Iran, dont le Hezbollah libanais (LH), ont mené 17 attaques le 22 octobre dans le cadre d’une campagne en cours contre les troupes et les cibles israéliennes. Plusieurs militants soutenus par l’Iran sont impliqués dans une campagne d’attaques contre les forces israéliennes depuis le sud du Liban.


Il convient également de noter que, selon la branche armée de l’organisation palestinienne des Brigades Ezdin al-Qassam, des militants du Hamas se sont affrontés avec les forces israéliennes qui avaient pénétré dans la bande de Gaza et détruit du matériel militaire israélien. L’organisation a indiqué dans un communiqué que l’infiltration militaire s’est produite à l’est de Khan Younes, dans le sud de la bande de Gaza.

« Les militants ont attaqué les forces infiltrées, détruisant deux bulldozers et un véhicule blindé et les forçant à battre en retraite avant de regagner leur base en toute sécurité », indique le communiqué. La partie israélienne n’a fait aucun commentaire immédiat sur l’incident.





Source link

Verified by MonsterInsights