mai 28, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

Airbnb : des changements à venir pour les locations courte durée


Dans son discours au 24e Prodexpo, le vice-ministre de l’Économie nationale et des Finances, Haris Theoharis, a évoqué des changements à court terme dans le projet de loi fiscale que le gouvernement a l’intention de soumettre au vote dans un avenir proche.

Comme l’a souligné M. Theoharis, « la définition des locations à court terme est en train d’être rationalisée car La limite est fixée à 60 jours. Devient également inscription obligatoire pour démarrer une activité commerciale pour les personnes physiques possédant trois propriétés ou plus à louer« 

Dans le même temps, il a précisé que pour les particuliers possédant jusqu’à deux biens en location courte durée, L’ancien régime s’étend.

M. Théoharis a qualifié les restrictions de doucesparce que, comme il l’a souligné, L’objectif du gouvernement est d’équilibrer le marché immobilier, de lutter contre la concurrence déloyale dans le secteur du tourisme et de faire face à la crise du logement..

« Nous ne voulons pas fermer le marché de la location à court terme parce que l’économie en profite, mais équilibrer le marché », a déclaré M. Theoharis.

Depuis début janvier, le gouvernement introduit la TVA sur les revenus locatifs de courte durée pour ceux qui gèrent 3 biens immobiliers ou plus.

Selon de nouvelles données en Grèce, à partir de janvier 2024, les revenus provenant de la location à court terme de trois propriétés ou plus seront soumis à la TVA au taux de 13 % et aux prélèvements applicables aux hôtels et aux chambres à louer.

Le paiement de la TVA oblige les propriétaires qui perçoivent des revenus provenant de locations à court terme d’au moins 3 biens immobiliers à ouvrir des livres de comptes auprès du bureau des impôts, à procéder à la constitution d’une société, à engager un comptable pour déposer une déclaration de TVA, à enregistrer les revenus et les dépenses. dans myDATA, payez la TVA et d’autres frais actuellement payés par les hôtels et pour la location de chambres, tels que les frais de chambre.

On constate que la TVA sur un forfait touristique est actuellement de 6%, et les frais d’hébergement hôtelier et d’hébergement touristique varient de 0,50 à 4 euros, selon le type d’établissement.



Source link

Verified by MonsterInsights