avril 15, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

Le chef du Hamas s’échappe de Gaza à bord d’un camion de convoi humanitaire (vidéo)


Yahya Sinwar, un dirigeant du Hamas, a utilisé un camion d’un convoi humanitaire pour quitter Gaza.

Maintenant, il se cache probablement dans la ville palestinienne de Khan Juris, peut-être dans l’un des tunnels écrit The Times of Israel, citant des sources bien informées.

La publication rapporte que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré au président américain Joe Biden lors d’une conversation téléphonique que l’opération actuelle de Tsahal dans le sud de Gaza se poursuivrait pendant encore trois à quatre semaines. Les combats à Gaza deviendront alors plus ciblés et moins intenses. Les responsables ont démenti les informations selon lesquelles Biden aurait fixé la date limite à la fin de l’année pour mettre fin aux combats.

Le 5 décembre, on a appris que les Forces de défense israéliennes lançaient la troisième phase d’une offensive terrestre contre le Hamas et encerclaient la ville de Khan Yunis, dans le sud de Gaza. Israël a mené samedi des frappes dans la bande de Gaza dans le cadre d’une phase élargie de sa guerre contre le Hamas. La veille à l’ONU la résolution a échouéappelant à un cessez-le-feu humanitaire immédiat.

Tsahal combat à Khan Yunis, le « principal bastion » du Hamas, selon l’armée. La plupart de ses habitants et réfugiés se réfugient dans les zones côtières ou à la frontière de Rafah, qui est également la cible de l’opération israélienne.

Aujourd’hui 10 décembre, le Times of Israel a rapporté la confirmation de la mort d’un otage israélien de 25 ans dans la bande de Gaza. Une déclaration commune du kibboutz Beeri et de la Société des otages et des personnes disparues déclare :

« C’est avec une profonde tristesse et le cœur brisé que nous annonçons le meurtre de Sahar Baruch (25 ans), enlevée à son domicile par des terroristes du Hamas le 7 octobre. »

Selon le journal Times of Israel, l’Israélien aurait été kidnappé et emmené dans la bande de Gaza. Il a été tué cette semaine alors qu’il était détenu dans l’enclave palestinienne. Selon le rapport, sa grand-mère et son frère ont été tués le jour de l’attaque. Avant vendredi, la branche militaire du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, a publié une vidéo montrant le corps de l’otage, affirmant qu’il avait été tué lors d’une opération militaire israélienne ratée.

Le même jour, le porte-parole de l’armée israélienne, Daniel Hagari, a déclaré que deux soldats israéliens avaient été grièvement blessés lors de l’opération de sauvetage des otages, au cours de laquelle « nous n’avons sauvé aucun otage ».

Selon la presse israélienne, 138 des quelque 240 otages pris par le Hamas le 7 octobre se trouveraient toujours dans la bande de Gaza, mais l’armée israélienne a déclaré ces derniers jours avoir confirmé la mort de 18 d’entre eux. écrit CNN Grèce.





Source link

Verified by MonsterInsights