avril 13, 2024

Athens News

Nouvelles en français de Grèce

Gaza : plus de 27 700 morts depuis le début de la guerre


Selon un communiqué du ministère de la Santé de l’enclave palestinienne, depuis le 7 octobre, suite aux attaques israéliennes attaquesau moins 27 708 Palestiniens ont été tués et 67 147 blessés à Gaza.

Le ministère a déclaré dans un communiqué de presse qu’au cours des dernières 24 heures, les troupes israéliennes ont tué 107 Palestiniens et en ont blessé 143 autres. Le ministère a ajouté qu’en raison des intenses bombardements israéliens et du manque d’unités de défense civile et d’ambulances, certaines victimes sont toujours piégées sous les bombes. les décombres. .

Des témoins oculaires ont déclaré à Xinhua que les forces israéliennes ont fait exploser une zone où se trouvaient des bâtiments résidentiels et détruit une maison à côté de l’hôpital public Nasser dans la ville de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza. Les factions palestiniennes ont déclaré dans des déclarations distinctes que leurs combattants avaient affronté les troupes israéliennes à Khan Yunis.

La Société du Croissant-Rouge palestinien (PRCS) a déclaré dans un communiqué qu’après 10 jours de blocus, elle avait évacué environ 8 000 personnes déplacées de l’hôpital Al-Amal et du siège du PRCS à Khan Younis. Seules 40 personnes âgées déplacées, environ 80 malades et blessés, ainsi qu’une centaine de membres du personnel administratif et médical sont restés dans l’établissement médical.

Les troupes israéliennes ont tué quatre Palestiniens lors d’un raid contre une maison dans le quartier d’Al-Salam à Rafah, dans le sud de Gaza, ont indiqué des ambulanciers palestiniens. Rafah est le dernier refuge pour environ la moitié des 2,3 millions d’habitants de l’enclave, qui ont été contraints de fuir leurs foyers à la recherche d’un terrain plus sûr.

Selon des témoins oculaires, les troupes israéliennes ont tiré et échangé des coups de feu avec des hommes armés dans plusieurs zones et quartiers de la ville de Gaza, notamment à Cheikh Ajlin, Tal al-Hawa et Cheikh Radwan.

Le 6 février, une manifestation de protestation en faveur de la Palestine a eu lieu à Athènes. Les organisateurs étaient la communauté palestinienne de Grèce et des organisations de gauche.

Dans le cadre de la manifestation, la police grecque a renforcé la sécurité de l’ambassade d’Israël à Athènes.





Source link

Verified by MonsterInsights